Conclusion

Nous avons donc vu que l’osmose est un phénomène de diffusion de liquides entre 2 solutions séparées par une membrane semi perméable.

Ce phénomène est très important chez les êtres vivants, notamment pour la croissance des plantes. En effet, c’est par principe d’osmose et par le phénomène de turgescence que se produit l’allongement des cellules. L’osmose est également présente chez les animaux, par exemple dans la fonction rénale, car c’est également par osmose au niveau des reins que le sang est filtré et déchargé de ses déchets.

L’osmose inverse peut quand à elle être utilisée pour le dessalement de l’eau de mer. L’osmose inverse ne peut pas, contrairement à l’osmose, se produire naturellement. Il faut exercer une pression sur la solution la plus concentrée afin qu’elle passe à travers la membrane et que l’eau soit filtrée. Les nappes phréatiques, les sources d’eau s’épuisent, ce procédé pourrait donc résoudre de nombreux problèmes liés à l’eau dans les prochaines années. Des pays comme l’Arabie Saoudite possèdent déjà en grand nombre des usines de dessalement à osmose inverse.

Comme nous l'avons vu dans la partie sur la centrale osmotique, de nombreux points restent à améliorer que l'osmose devienne une source d'énergie compétitive. En revanche, cette énergie est neutre en émission de CO2 et son impact environnemental est quasiment nul puisque l'on ne fait qu'exploiter un phénomène naturel qui se produit spontanément à l'embouchure des fleuves. Dans le contexte global actuel, l'osmose est donc une solution à prendre en compte pour l'avenir. En effet, les principales sources d'énergies que nous utilisons actuellement sont polluantes et surtout épuisables. L'osmose, quant à elle, présente l'avantage de produire une énergie stable et continue. Si le prototype de Statkraft se révèle concluant, tous les pays ayant un accès à la mer pourraient à terme réduire leur dépendance envers les énergies fossiles. Cette première mondiale a également suscité l'intérêt de grandes nations. Ainsi, le Japon et les États Unis commencent à s'investir dans cette énergie renouvelable.

Cet engouement des grandes puissances promet à l'osmose un avenir optimiste ...

 

Remerciements :

Merci à Mme PETIT et Mme EGGERT nos professeurs référents pour leur aide et leurs conseils.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site